Lettre pour les Terres assoiffées et brûlantes

Le petit bois chante, les grands hêtres de la montagne sont vifs argentés, dorés de sèves...

Les ruisseaux cristallins aussi t'offrent leur puissance de vie, les fleurs par multiples éclosions embaument l'air et oxygène d'amour toutes tes cellules... Les oiseaux chantent le jour, la chouette la nuit te rappelle à ton don de circuler dans le labyrinthe obscure et par ta présence d' illuminer l'inconnu. Alors avec douceur et sécurité tu peux t'immerger dans ton vaste monde intérieur, avec chaque étoile et chaque graine, t'ouvrir encore et encore à l'amour pour te purifier, pour te guérir, pour accomplir ce que ton être appelle à libérer... Douce petite fille, douce femme, douce mère, doux petit garçon, homme doux, doux père, reçoit ces paroles de ce matin que la brise légère m'a demandé de t'envoyer de mon cœur, par mon chant, pour te soutenir avec la Grande Mère.... Souffle !!!!

Je t'embrasse. Tendresse


Lettre de ce matin pour les terres interieures assoiffées et brûlantes

Lucille aimée, Champalarie le 9 avril 2021.


https://www.champalarie.fr/

Posts récents

Voir tout